//Aileron de slalom G10 ou carbone?

Aileron de slalom G10 ou carbone?

Aileron slalom en G10 ou Carbone?

Influence des matériaux sur les performances d’un aileron

Cet article n’a pas vocation à être une leçon d’hydrodynamique et de mécanique des fluides mais de brosser un portrait assez simpliste du fonctionnement d’un aileron de slalom en fonction des matériaux choisi.

 

Le twist et le flex :

Ces termes décrivent deux effets essentiels aux bonnes performances d’un aileron.

Le twist est un mouvement de torsion de l’aileron sur un axe vertical au niveau de sa pointe. Cette torsion permet à l’aileron de s’orienter dans le sens de la glisse et de diminuer les frottements qui s’appliquent à lui, faisant accélérer le flotteur et améliorant la vitesse max. Trop de twist est néfaste et nuit au contrôle du flotteur.

Le Flex est un mouvement de torsion sur un axe horizontal qui se manifeste lui aussi à la pointe de l’aileron. Il oriente la propulsion de l’avant vers le haut, générant un lift (portance) qui lève la planche sur l’aileron, diminuant sa surface mouillée et augmentant sa vitesse. Pas assez de flex et le flotteur colle à l’eau. Trop de flex et on perd en contrôle.

Le dosage de ces deux éléments est une des clés de la performance pour un aileron de Slalom, avec bien sur le rake (l’inclinaison), l’outline (la forme) et le foil (le plan porteur).

Un mot sur les matériaux

Le G10 est un laminé de couches de fibre de verre avec une résine époxy très résistant aux chocs. Il a l’avantage d’être sous forme de plaques faciles à fraiser par des machines et donc de pouvoir être dessiné par ordinateur. Le principal inconvénient du G10 cependant, est la difficulté à jouer sur sa rigidité. En effet, même si en tant que matériaux à masse égale il est moins rigide que le carbone, sa conception implique que l’aileron soit plein, contrairement au carbone et une epaisseur minimale est requise afin que l aileron ne soit pas trop souple. . Il est donc impossible de faire des petits ailerons fins et rigide. L’aileron sera naturellement plus épais que le carbone pour la même rigidité.  Le flex et le twist de l’aileron ne peuvent également pas être déterminés aussi facilement que sur un modèle carbone ou il suffit de disposer des feuilles de carbone aux endroits requis. Le G10 laissera donc moins de liberté que le carbone dans les choix de flex ou twist du fabricant.

En règle général sur des petits et grands ailerons, le G10 sera donc plus rigide que du carbone et travaillera moins.

Attention, tout dépend bien sur de l’aileron en question et des choix du fabricant : un aileron carbone peut être extrêmement rigide et un aileron G10 très souple.

À l’inverse, grâce à la technique du moulage, le carbone est plus malléable. Il est possible de jouer sur la puissance,la raideur de l’aileron, son épaisseur en faisant varier son épaisseur sans toucher à l’outline. Il est donc possible de modifier le twist et le flex indépendamment et avoir des ailerons beaucoup plus performants.

La forme de l’aileron :

Comme vu précédemment, les ailerons de windsurf en carbone peuvent présenter un profil plus fin que leurs homologue en G10 et donc présentent un profil plus hydrodynamique. L’outline de l’aileron n’est pas influencé par le matériaux choisi

Le poids

Le G10 est plus lourd que le Carbone, mais le ressenti en navigation est limité. Au vu de sa situation, le poids d’un aileron n’influe pas sur ses performances, c’est son outline, sa rigidité et son inclinaison qui les caractérisent.

En navigation

Le G10 avec son profil souvent plus épais donne des ailerons puissants et rigides avec très peu de flex et de twist. Cela se traduit par un excellent cap avec très peu de traînée, un planning facile et une forte tolérance aux spin-out.

En petites tailles, cette construction est performante : la puissance du profil est compensée par la taille réduite de la lame créant ainsi un bon compromis. En effet, les petits ailerons ont tendance à coller les planches à l’eau et le flex limité apporte du contrôle dans le vent fort et les conditions difficiles

Le revers d’autant de puissance, c’est qu’en grandes tailles, la puissance en excès ne peut s’échapper (très peu de twist) ce qui induit un inconfort et un manque de réactivité propre au matériaux sur les grandes tailles.

Les ailerons de windsurf en carbone , avec leur profil plus fin, offrent des performances supérieures. Le départ au planning, les relances au jibes, le contrôle à haut régime et donc la vitesse maximale sont bien meilleurs dues à une meilleure réactivité, des paramètres de rigidité mieux gérés et un foil plus affiné.

En petites tailles, l’intérêt de cette construction est également intéressante, le foil très fin permet de gagner en Vmax lorsqu’on rentre dans la zone rouge

Le rendement des ailerons en carbone est également excellent en grandes tailles où leur profil s’exprime à 100% pour propulser le flotteur et le faire accélérer sans discontinuer.

Pour conclure, tout est affaire de compromis. Les ailerons G10 présentent un excellent rapport qualité prix avec des performances excellentes surtout en petite taille car la profondeur réduite fait meilleur usage de leur puissance pour un meilleur rendement. Les ailerons carbone sont quant à eux plus chers mais les avantages de cette construction sont bien présents:le foil plus fin, la possibilité de modifier leur rigidité et leur épaisseur facilement durant le développement ainsi que leur réactivité en font des ailerons plus aboutis et globalement plus performants

Summary
AIleron de slalom G10 ou Carbone
Article Name
AIleron de slalom G10 ou Carbone
Description
Quel aileron de slalom devez -vous choisir et pour quelle utilisation? Nous avons analysé les points positifs de chacune des deux constructions en slalom
Author
Publisher Name
Maui Ultra Fins France
Publisher Logo
Par |2019-04-23T22:15:38+02:00février 22nd, 2019|Non classé|Commentaires fermés sur Aileron de slalom G10 ou carbone?